Devis parquet.

Pose de parquet

A combien se monte le devis moyen d’installation d’un parquet ? Quel est le montant moyen du devis de pose d’un parquet flottant contrecollé ? A combien s’élève le devis de pose d’un parquet en bois massif ou en bois stratifié ? Zoom sur le devis parquet.

Devis d’installation d’un parquet flottant contrecollé.

A titre de rappel, le parquet flottant contrecollé est facilement reconnaissable par sa lame constituée de 2 à 3 couches de bois de nature différente collées entre elles : une couche superficielle dite couche d’usure en bois naturel et 1 ou 2 couches d’agglomérés de bois. La partie noble peut être constituée d’une seule et même essence de bois, c’est-à-dire taillée dans une seule et même pièce de bois, ou bien formée par plusieurs mini-lames de bois de différentes essences. Dans le premier cas, on parle de contrecollé monolame, et dans le second cas, de contrecollé multifrises.

La particularité d’un parquet flottant réside dans sa technique de pose. Il est, en effet, qualifié de « flottant » parce que les lames du parquet ne sont pas collées ou clouées au sol. Elles sont équipées de languettes ou de clips qui permettent leur emboîtement les unes dans les autres. Elles ne sont aucunement fixées au sol. C’est ce qui les rend intéressantes, elles sont plus abordables que le parquet massif, faciles à poser et de meilleure qualité que le parquet stratifié.

Le devis sur lequel nous allons travailler ici porte sur la pose d’un parquet flottant contrecollé monolame en chêne dans le cadre d’un projet de réhabilitation d’un bâtiment âgé de 5 ans. Les pièces concernées sont une chambre à coucher et une cuisine.

Prestation Surface Prix Total
Préparation du sol1350€350€
Pose parquet et sous-couche d’isolation12 075€2 075€
TOTAL HT2 425€
TVA(10%)242.50€
TOTAL TTC2 667.50€

Détails du devis de pose de parquet flottant.

Un devis de parquet flottant dépend de 3 principaux paramètres que sont l’essence du bois qui constitue la couche d’usure, l’épaisseur de la couche d’usure et la taille de la lame. De grandes variations de prix (du simple au triple) peuvent donc être constatées selon que l’essence choisie soit du bois européen ou du bois exotique, selon que la couche d’usure soit de 2,5 ou de 6 mm d’épaisseur et selon que la largeur de la lame soit de 15 ou de 25 cm.

Dans notre cas, le sol sur lequel le parquet va être posé n’est pas trop abîmé. Les travaux sont donc moins complexes et leurs coûts sont plus maîtrisés.

Préparation du sol.

Les travaux de préparation du sol comprennent :

Pose du parquet et de sa sous-couche d’isolation.

Ce poste-ci inclut à la fois l’achat des fournitures et leur pose : des lames de parquet contrecollé en chêne de 19,5 cm d’épaisseur à clipser des 2 côtés, des plinthes assorties en chêne massif et une sous-couche d’isolation sonore en mousse de polyéthylène à placer sous le parquet. Le client s’est orienté ici vers un parquet assez qualitatif pour bénéficier d’une meilleure durabilité et d’une meilleure résistance.

La surface du sol de la chambre à revêtir est de 12 m2 et celle de la cuisine est de 3 m2. Concernant les plinthes, il faut 22 ml en tout : 8 ml pour la cuisine et 14 ml pour la chambre.

Devis moyen d’installation d’un parquet.

Le devis d’installation du parquet flottant contrecollé de 15 m2 (12 m2 pour la chambre et 3 m2 pour la cuisine) s’est monté ici à 2 667,5 euros, fournitures et pose comprises.

En enlevant les coûts relatifs à la préparation du chantier, à l’achat et à l’installation des plinthes et de la sous-couche isolante, on se retrouve avec le devis isolé de l’installation du parquet qui s’élève à 949,3 euros, soit 63 euros / m2 à peu près. Ce montant est bien inclut dans la fourchette moyenne constatée pour la réalisation des mêmes travaux en France à savoir 30 à 100 euros, fournitures et pose comprises. On peut donc en déduire que le devis est intéressant.

Devis d’un parquet en bois massif.

Le parquet en bois massif est le parquet par excellence. Ses lames sont constituées à 100 % de bois naturel, elles ont été taillées dans du bois véritable. Il est apprécié pour son élégance, son authenticité, sa robustesse et sa longévité. Il peut être à base de bois européen ou à base de bois exotique importé. Il dispose d’une excellente capacité d’isolation thermique et acoustique, et il peut convenir à toutes les pièces de la maison tant que celles-ci ne sont pas en contact permanent avec l’humidité.

Le petit inconvénient du parquet massif réside dans le fait qu’il nécessite un entretien régulier pour que son éclat soit préservé. Il faut également faire attention à ne pas déplacer des objets et mobiliers lourds dessus pour ne pas l’abîmer ou le rayer.

Le devis d’un parquet en bois massif est évalué entre 55 et 190 euros / m2, fournitures et pose comprises, selon l’essence de bois choisie.

Devis d’un parquet en bois stratifié.

Si on se focalise sur le fait que le parquet est un revêtement de sol en bois, le parquet en bois stratifié ne peut pas vraiment être considéré comme étant un parquet puisque le bois stratifié n’est pas vraiment du bois. Il ne contient aucun bois noble et est conçu à base de matières synthétiques assemblées de telle sorte à obtenir un matériau à l’apparence du bois. En tant que tel, il est plus résistant à l’humidité et aux insectes mangeurs de bois, ce qui le rend facile à entretenir.

Il se vend sous-forme de lames ou de dalle, et existe en diverses couleurs. Il peut convenir à toutes les pièces de la maison et à tous les budgets. Par contre, il n’est pas très bon isolant, et il est donc conseillé de le doubler d’une sous-couche d’isolant au moment de sa pose pour pouvoir bénéficier d’un meilleur confort thermique et sonore dans la pièce à l’intérieur de laquelle il est installé.

Le devis d’un parquet en bois stratifié se situe dans une fourchette de 30 à 75 euros / m2, fournitures et pose comprises.