Devis piscine.

Construction piscine

Quel est le montant moyen d’un devis de piscine ? A combien s’élève le devis moyen d’aménagement d’une piscine avec abri piscine ? Eléments de réponse.

Devis de construction d’une piscine.

Le devis dont il est question ici porte sur l’aménagement d’une piscine enterrée traditionnelle en béton d’une dimension égale à 9 x 4 m et d’une profondeur de 1,3 à 1,6 m sur une propriété nouvellement bâtie.

Le professionnel qui l’a établi appartient à la Fédération des Professionnels de la Piscine, il a signé la charte « Propiscines ». Le client n’a donc pas à se soucier quant à la véracité et à l’exhaustivité des informations contenues dans le devis.

Selon les termes convenus, le paiement est à effectuer en 2 tranches : 70 % avant le début du chantier et 30 % à la fin du chantier.

Prestation Surface Prix Total
Etude de terrain11 300€1 300€
Travaux de terrassement1850€850€
Construction de la piscine113 400€13 400€
Evacuation de terre1800€800€
Installation du revêtement de piscine11 955€1 955€
Raccordement à l’électricité1350€350€
Raccordement à l’eau potable11 086€1 086€
Installation de l’abri de piscine13 375€3 375€
Main d’oeuvre13 860€3 860€
Génie civil11 310€1 310€
TOTAL HT28 286€
TVA(20%)5 657.20€
TOTAL TTC33 943.20€

Détails du devis de construction d’une piscine.

La construction d’une piscine figure parmi les projets les plus onéreux. Elle requiert la mise en oeuvre de plusieurs travaux aussi complexes et coûteux les uns que les autres, et dont l’exécution doit obligatoirement être remise entre les mains d’un spécialiste.

Selon les estimations, le chantier prévu à cet effet peut durer entre 8 et 12 mois en moyenne, mais tout dépend de la cadence des travailleurs et des imprévus qui surviennent en cours de travaux (c’est souvent le cas).

Pour ce genre d’ouvrage, il est toujours conseillé d’être souple par rapport au délai d’exécution. Il y a beaucoup d’argent en jeu et l’erreur n’est pas permise. Il est préférable d’aller lentement et sûrement plutôt que de tout faire à la hâte et prendre le risque de se retrouver avec des malfaçons.

Etude de terrain.

Même si l’étude de terrain n’est pas obligatoire pour les travaux de construction de piscine, elle est fortement recommandée pour éviter les mauvaises surprises. C’est elle qui permet d’évaluer si le terrain peut accueillir une piscine ou non et de déterminer l’emplacement de celle-ci en fonction de l’orientation du soleil et de la composition du sol.

A l’issue de cette étape, le professionnel est tenu ou non de remettre à son client le plan d’implantation de l’ouvrage, tout dépend de ce qui a été prévu initialement. Dans notre cas, c’est ce qui s’est passé.

Travaux de terrassement.

Les propriétaires désireux de conserver le style traditionnel de la demeure ont choisi de faire installer 2 fenêtres sur-mesure en bois à double vantail de 130 x 110 cm de dimension.

Vernissage des fenêtres.

Les travaux de terrassement englobent toutes les opérations préalables à la construction de la piscine proprement dite : la délimitation et le piquetage du terrain suivant les plans préétablis, le drainage des eaux pour éviter qu’elles ne fragilisent sol, le décapage de la couche superficielle du terrain, l’excavation selon la profondeur prévue et le nivellement.

Construction de la piscine.

Ce poste englobe tous les matériaux nécessaires à la réalisation de la maçonnerie et les équipements indispensables à son bon fonctionnement :

Les cailloux pour le tapissage du sol et la dalle de béton armée ; - La longrine et le chaînage périphérique ;
- La paroi en parpaing de 20 x 20 x 50 et de 25 x 20 x 50 ;
- Les poteaux d’angle en béton armé tous les 2,50 m ;
- L’enduit en sable de mer à finition talochée sur les élévations verticales ;
- La chape de finition talochée finement sur le radier ;
- Les margelles ;
- La pompe à eau et le filtre ;
- Le coffret électrique et le projecteur ;
- Le boîtier de connexion ;
- Les skimmers (3 unités) ;
- La prise balai ;
- La bonde de fond ;
- Les traversées de paroi (4 unités).

Une fois tout en place, le contour extérieur de la piscine est remblayé avec un mélange de terre et de cailloux roulés.

Installation du revêtement de la piscine.

Le revêtement pour lequel le propriétaire a opté est un liner sur-mesure en carrelage (pour le corps du bassin et son escalier) avec traitement antimycosique. Le professionnel le lui a recommandé pour avoir plus d’esthétisme et d’étanchéité étant donné l’étendue de son bassin.

Raccordement à l’électricité.

Pour alimenter les éclairages, la pompe à eau ainsi que tous autres éléments électriques nécessaires au fonctionnement de la piscine, un raccordement de son coffret électrique au circuit électrique de la propriété est indispensable.

Pour ce faire, il a été prévu de mettre en place un tableau électrique secondaire relié au tableau électrique principal. Les branchements nécessaires et les appareils à installer pour sa mise en marche ont été choisis sur la base de la norme NF C15-100, notamment sur la partie 7-702 intitulée « Piscine et autres bassins ».

Raccordement à l’eau potable.

C’est le raccordement du bassin au réseau d’eau potable de la propriété qui va permettre sa mise en eau. A cet effet, il faut : des raccords, des tuyaux rigides et semi-rigides, des colles, des vannes, un décapant pour la liaison avec le local technique, des raccords de trop-plein, etc…

Pour limiter les risques de fuites pouvant être occasionnés par l’usure des tuyaux, la configuration de la piscine a été étudiée de telle sorte à ce que ses canalisations soient positionnées le plus proche possible de la nourrice de distribution d’eau. Comme cela, en cas de problème, les travaux de réparation à engager pour y remédier seront moins difficlies et moins onéreux.

Installation de l’abri de piscine.

Pour mieux sécuriser la piscine, le professionnel a suggéré un abri de piscine plat coulissant, car il est plus élégant et il s’adapte mieux au design de la propriété.

Le poste couverture de piscine représente environ 10% du devis total.

Devis moyen de construction d'une piscine.

Le devis de construction d’une piscine s’élève ici à 33 943,20 euros, fournitures et main d’oeuvre comprises. Ce qui est un peu élevé par rapport aux prix pratiqués pour la réalisation d’une piscine enterrée de taille standard en France : 10 000 à 33 000 euros, pose comprise. Cela peut être expliqué par le fait que cette fourchette-là ne comprend pas l’étude de terrain et l’abri de piscine, et que le bassin auquel nous avons affaire ici est un peu plus grand.

Si une piscine enterrée en béton de 32 m2 coûte entre 10 000 et 33 000 euros, une piscine de 36 m2 va donc coûter entre 11 250 et 37 125 euros (proportionnalité). En enlevant les 1 300 d’étude de terrain et les 3 375 euros d’abri de piscine, on obtient un devis qui entre bien dans la moyenne constatée, voire même celle indiquée pour un modèle standard. On peut alors en déduire que le devis est intéressant.