Devis véranda.

Installation véranda

Quel est le montant moyen d’un devis véranda ? A combien se monte un devis pour construire une véranda en aluminium ? Zoom sur le devis véranda.

Devis pour construire une véranda.

Le devis que nous allons traiter ici porte sur l’aménagement d’une véranda de 20 m2 dans le cadre d’un projet de rénovation d’une propriété âgée de 4 ans. Il s’agit de démolir une petite pièce extérieure accolée au bâtiment principal et de la remplacer par une véranda.

Le devis ne comprend que l’édification et la finition de la structure de la véranda. Les travaux nécessaires pour le rendre habitable tels que le raccordement à l’électricité et à l’eau potable (si besoin), la fourniture et l’installation de mobiliers, d’éclairage, de chauffage, etc… ne sont pas inclus.

Selon les clauses convenues, le mode de paiement sera le même que celui adopté dans tous travaux de rénovation : 40 % à la signature du contrat, 40 % en cours de chantier et 20 % à la livraison du chantier.

Prestation Surface Prix Total
Travaux de démolition et de préparation12 600€2 600€
Réalisation de la dalle de béton20 m275€1 500€
Carrelage du sol20 m296€1 920€
Réalisation de la structure de la véranda16 720€6 720€
Pose de la toiture de la véranda13 270€3 270€
Installation de la porte d’entrée de la véranda1370€370€
TOTAL HT16 380€
TVA(20%)3 276€
TOTAL TTC19 656€

Détails du devis de construction de véranda.

La véranda constitue une véritable pièce à vivre. Elle embellit la propriété et lui apporte une réelle valeur ajoutée, ce qui pourrait être très bénéfique si les propriétaires décidaient de vendre un peu plus tard. Le principal avantage d’une véranda réside dans le fait qu’elle dégage un charme comparable à celui d’une terrasse couverte ou d’une pergola sans que l’investissement nécessaire pour l’aménager ne soit une ruine.

De même, les coûts relatifs à son raccordement à l’électricité et à l’eau potable sont moins élevés puisque la distance de raccordement est minime. Ce qui n’est pas du tout le cas pour une pièce située à quelques mètres du logement.

La véranda constitue donc l’alternative idéale pour qui veut disposer d’un refuge extérieur pour pouvoir profiter de l’environnement et du jardin, mais dont le budget ou le terrain sont limités.

Dans notre cas, le devis reste modéré et dans le budget des clients malgré une TVA qui se monte ici à 20% et non à 10% comme dans les travaux de rénovation, car il s’agit d’une nouvelle construction et non pas d’une amélioration.

Travaux de démolition et de préparation.

Ce poste est relatif à la démolition de la dalle et des 3 murs de la petite pièce accolée à la maison, à l’évacuation de 5 sacs de 25 Kg de gravats à la déchetterie et au nettoyage de début et de fin de chantier.

Réalisation de la dalle de béton.

Les fondations de la véranda sont à réaliser en dalles de béton coulé. Pour ce faire, il faut commencer par creuser une tranchée sur une certaine profondeur et couvrir le fond avec des gravats pour avoir une assise solide et stable. Ensuite, il faut concevoir la moule de coffrage conformément à la géométrie du trou avec des planches de bois et tapisser sa paroi par un film géotextile hydrofuge recouvert de mousse isolante pour une meilleure isolation et pour empêcher le béton liquide d’entrer en contact avec la terre et la couche de gravats.

Après cela, il faut disposer l’armature métallique de la structure au-dessus de briques entreposées sur la membrane et couler le béton dessus. Ce dernier doit être uniformément réparti et doit couvrir à ras bord la superficie totale de la moule (coins et recoins). Il ne reste plus, par la suite, qu’à lisser la surface avec une taloche et à attendre que le béton sèche et durcisse avant de démouler.

pose du carrelage.

Il est convenu de revêtir le sol d’un carrelage en grès cérame de dimension égale à 20 x 20 cm. Ce matériau est reconnu pour sa résistante à toute épreuve et sa longévité inégalée. Ses mensurations ont été choisies de telle sorte à ce que les carreaux ne soient pas trop petits. Comme cela, le nombre de joints à réaliser est limité.

Après calepinage et découpage des carreaux, le sol va être ragréé. Une fois le ragréage sec, le revêtement sera fixé dessus par simple encollage.

Réalisation de la structure de la véranda.

Outre le mur de la maison sur lequel la véranda va s’adosser, il faut construire 3 autres murs de façade de dimension égale à 5 x 3 m. La partie basse, environ 0,5 m à partir du sol, sera en parpaings et constituera un soubassement ; les 2,5 m qui restent seront vitrées : un double vitrage à gaz argon avec isolation renforcée de 5 x 2,5 m encastrée dans un cadre en aluminium pour chaque façade.

Chaque face (intérieure et extérieure) des murs en parpaings sera lissée au moyen d’un enduit de lissage et recouverte d’une sous-couche et de deux couches de peintures.

Pose de la toiture de la véranda.

Il est prévu de mettre en place une toiture plate vitrée. Le type de vitre choisi par le client à cet effet est le même que celui utilisé pour les façades, et comme celui-ci, il est à intégrer dans un cadre en aluminium.

Devis moyen de construction d’une véranda.

Le devis de construction d’une véranda de 20 m2 se monte ici à 19 656 euros, fournitures et main d’œuvre comprises, soit 982,80 euros par m2. Il entre bien dans la fourchette des prix constatés pour l’aménagement d’une véranda en France à savoir 800 à 2 800 euros par m2, pose comprise. On peut même dire qu’il se trouve dans l’intervalle inférieur.

En enlevant le prix des travaux de démolition et de préparation qui n’est normalement pas inclus dans cette moyenne observée, on se retrouve avec 830,4 euros par m2, ce qui est encore plus bas. En comparant cela avec le devis moyen d’aménagement d’une véranda en aluminium qui s’élève entre 1 000 et 2 500 euros par m2, pose comprise, on peut tout de suite être tenté de signer. Cependant, il ne faut pas oublier qu’ici, les travaux d'aménagement de chauffage, de plomberie et d'électricité ne sont pas inclus. En d’autres termes, il est logique que le devis soit un peu plus bas.

Néanmoins, comme on l’a dit, le raccordement à l’eau potable et à l’électricité ne va pas être compliqué. Et même avec le chauffage, l’éclairage, etc…, on estime que le devis au m2 ne va pas excéder 1 250 euros. Là on peut dire que le devis est très intéressant.